Un automne en Savoie

En octobre dernier, je suis allée rendre une petite visite à mon frère qui vit à Bourg-Saint-Maurice en Savoie. En ce moment, cette région est ensevelie sous la neige et l’atmosphère des images que je vais partager ici est totalement différente. C’est en partie, à mon avis, ce qui fait le charme de ces montagnes: les paysages y sont multiples, forêts, sommets, rivières, chemins tortueux … Et comme ils changent radicalement d’aspect au fil des saisons, voire au fil des heures, il y a une multitude d’ambiances différentes.

Je vous propose de me suivre sur ces cinq jours de vacances pour découvrir le cadre magnifique de la vallée de la Tarentaise. Commençons d’abord par aller promener le chien aux abords de l’Isère. Selon les heures, les versants de la montagne sont éclairés par une douce lumière ou les ombres sont très marquées. Les villages semblent suspendus, les sommets se reflètent dans les eaux calmes, les courants rendent la rivière tumultueuse, les chemins sinueux traversent la forêt …

Au matin de la troisième journée sur place, un soleil magnifique nous sourit. Il fait “grand beau” comme le disent les savoyards et on va en profiter pour faire une première randonnée en bordure du domaine de Peisey pour rejoindre la chapelle Notre-Dame des Vernettes, à 1800 m d’altitude. On y croise des randonneurs en balade, des arbres immenses aux couleurs orangées, des animaux paisiblement occupés à brouter… À chaque lacet, une nouvelle découverte, alternance du vide sur la vallée et de sommets imposants, pour arriver jusqu’à ce sanctuaire classé aux Monuments Historiques, dont la restauration perdure depuis plus de 200 ans. Nous avons bien mérité une petite pause.

Nous reprenons la voiture pour redescendre et allons faire un petit stop sur la route au niveau des Arcs pour profiter de la vue sur le Mont-Blanc. Une fois arrivés à Bourg-Saint-Maurice, la fraicheur du soir nous pousse à aller se réfugier dans le cœur de la ville piétonne.

Le lendemain, nous prenons la route des Grandes Alpes, un des plus beaux cols du secteur mais des travaux sur la route nous arrêtent à Cormet de Roselend. À 1968 m d’altitude, entre le massif du Beaufortain et celui du Mont-Blanc, c’est là que nous trouvons la neige et les paysages lunaires.

Pour notre troisième et dernière escapade, nous prenons la direction de Val d’Isère et Tignes pour faire une randonnée dans la réserve naturelle de la Grande Sassière à près de 2200m d’altitude. En chemin, nous faisons une petite halte pour saluer la dame du lac de Chevril.

Le bon air de la montagne, la marche sportive, les grands espaces, toute cette magie autour des sommets alpins, donnent envie de rester et de poser sa valise pour continuer à en profiter au maximum. Mais nous devons rentrer … La Bretagne nous attend et propose elle aussi de beaux atouts touristiques et une qualité de vie essentielle.

 

Vous retrouverez l’intégralité des photos présentées ici ainsi que les autres dans la galerie “Paysages de montagne”. À très bientôt !

 

 

4 thoughts on “Un automne en Savoie

  1. Quelle belle région avec ce temps à cette époque.Tout a l’air calme et tranquille, c’est la bonne saison. Belles photos en tout cas. J’aime bien celle de la Chapelle avec le chien et les chaussures, elle raconte une belle randonnée.

    1. Merci Amor ! Oui je suis d’accord l’automne est la bonne saison pour peu d’avoir la chance d’avoir le soleil en prime. J’y suis déjà allée en hiver et en été et j’ai préféré la douceur lumineuse et les jolies couleurs du mois d’octobre. Il faut bien sûr avoir bonnet & doudoune, matin et soir, ainsi qu’en altitude. Les températures étaient déjà négatives à cette période sauf en milieu de journée.

  2. Je connais bien ce secteur, c’est magnifique ! J’allais très souvent en vacances à Champagny l’été. Le cormet de Roselend est trop beau, l’été c’est bourré de parapentistes.
    Tes photos sont superbes et me rappellent des souvenirs ! Merci pour la balade ! 🙂

    1. Merci Anne ! Je ne connais pas Champagny et je viens de regarder sur une carte effectivement c’est tout près. Le Cormet de Roselend c’est magnifique ! J’ai découvert ce lieu lors de cette dernière visite chez mon frère. J’ai halluciné: le type de paysage est lunaire… J’ai fait une série de photos pour faire un panorama d’ailleurs, si un jour j’arrive à trouver le temps de le monter 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *